Guéganne,
et son frère, Archie Martin
EsgenoÙpetitj, Burnt Church NB
Été - 2005 - Summer

title

bar

 

Ula ktapekiaqnn weji ktapekiasikl wjit kkisikuminaq aq kniskamijinaqik ta'n pewatmi'tipnek siawiknan Mi'kmawey aq teli'sulti'kw ke'sk koqqwa'tu'kw kina'matneweiminu, wjit kikmanaq ta'n attikna'suatmi'tij ki's tlian, aq wjit knijannaq ta'n me'j naji attikneta'jik kekinu'tmasultijik kulaman nekmow kis-siaw-kina'mua'tita wnijannua elmi'knik.

Ces peintures sont consacrées à tous les aînés et ancêtres qui ont osé rêver du fait de maintenir leur culture et langue forte, tout en prenant la responsabilité de leur destin et de leur éducation. Aussi à tous ceux qui travaillent afin de réaliser ce rêve, et aux enfants qui devront travailler encore plus fort pour que ces rêves deviennent une réalité pour leurs propres descendants.

These paintings are dedicated to all the Natives elders and ancestors who dared to dream the dream of taking control of their destiny and beliefs,while maintaining their ethnicity and native tongue strong, to all those who work to carry out this dream, to all the children who will have to work even harder to make it come true so that the dream becomes a reality for all their descendants..

Guéganne Doucet
Artist painter sculptor - 2006

Click on thumbnails to see a larger image
Cliquetez photographies pour voir plein-écran

;

fecond

phantasme

chaine
Fécondité
Phantasme
Chaine Alimentaire

 

;

peinture

peinture

peinture
We were not the Savages
Daniel Paul`s Book Title
Prorogation
Hier, Aujourd`hui, Demain

For English Press Here

Français

 



Histoires du Cercle par Guéganne

Les êtres humains ont en commun avec le loup, le lion et la plupart des autres primates qui vivent en bandes, de voir, d'évaluer rapidement ceux appartenant ou pas à la bande, ceci pour la sécurité et l'intégrité du groupe.

Si vous parlez, marchez et vous habillez différemment, nous le savons en une microseconde. Il nous est impossible de ne pas voir et de décider à quelques moments, nous sommes conscients de la dissemblance. La différence, peut être une fonction d'un paradigme très étroit, et il peut changer de contexte en contexte, pourtant les paramètres au sujet de ce à quoi ressemble la forme humain "normale" sont assez conformes.

Néanmoins, nous sommes perceptiblement différents, mais nous sommes rarement confortables avec les regards fixes des autres, nous nous protégeons de leurs perceptions hostilités, rejets et dénonciations. Les béquilles, les fauteuils roulants, les parties du corps amputées et malformées, laissent croire aux personnes que toutes les parties importantes de ce corps sont notre histoire à être lue. Et peut-être, sommes-nous rejetés en tant qu'êtres humains tout simplement parce que notre histoire intimide ou dérange

Il y a beaucoup de discussion à ce sujet. Devons-nous vivre notre vie en tant qu'être spirituel incarné dans un corps humain? De cette compréhension, il en résultera une vie plus aisée et douce, séparée de la colère, de l'ignorance et finalement des vies unies. J'espère, qu'en peignant le peuple qui m'attire et m'amène à me transformer que je pourrai ainsi créer un espace nous permettant de regarder et penser, que peu importe les différences, nous sommes tous soeurs et frères. Si dans notre for intérieur aucun jugement ne surgit face aux personnes qui nous entourent de près ou de loin, assurément une reconnaissance réciproque peut naître.

Les peintures qui composent les Histoires du Cercle sont des portraits de ce que je ressens et vois dans la vie de chaque jour. Chaque peinture a également un message mystique significatif et une exploration intéressante vis-à-vis l'inconnu et le peu familier.

Le mot Cercle se rapporte à plusieurs aspects de la série. La méthode du portraitiste est circulaire, comportant une recherche étendue à chaque peinture. J'y dépeins dans ces peintures, l`expérience de différentes personnes, aux couleurs de peau définies et à la foi et croyances non semblables. Je suggère l`image métaphorique pour simplement ensuite, l'unir à un langage figuré reflétant le plus exactement possible, leurs vies et la nôtre. De cette façon nous arriverons peut-être à un accord de collaboration.

Le Cercle se rapporte également au fait que je fais partie de cette communauté; je ne suis pas une voyeuse du monde extérieur. Ma vie comme Métisse, Autochtone et Acadienne sert de base à ces travaux de l'Histoire du Cercle, je crois que ce projet sera toujours en mouvement à mes yeux. Je travaille présentement à la septième peinture et je planifie une série d'au moins dix-huit oeuvres

Le corps est la première histoire, le texte la première rencontre. Je vous vois, vous me voyez, en chair et en os, nos prétentions coulent comme l'eau dans la fente d'un barrage. Voyez les mille impressions se rapportant au sexe, à la nation, à l'argent, aux indices familiers et exotiques. Nous lisons et décidons le temps d'un clignement de l`oil, et quand ces os et ce sang apparaissent sous une forme peu familière, les jugements naissent érigeant un premier mur rigide entre vous et moi.

La compréhension et le respect abaissent tous les murs.

Guéganne Doucet
Artiste peintre -sculpteur -2006.

Home - Page d`Acceuil | Courriel - Email

ENGLISH VERSION

 

Guéganne Circle Story

 

Human beings, like most other primates, and in common with wolves and lions, live in packs. We must be able to see, quickly, who belongs to the designated us and who does not, and this for the safety and integrity of the Group.

If you walk,dress or speak differently, we know it in a microsecond. We can't help seeing and deciding everythig in less than a second. Difference may be a function of a very narrow paradigm, and it may change from context to context, yet assumptions about what the normal human form looks like are fairly consistent.

We who are perceptibly different are seldom comfortable with the stares of others, shielding ourselves from their perceived hostility and rejection. Crutches, wheelchairs, amputated or unusually formed parts of the body, let people think that all the important parts of our story are there to be read. And perhaps, we are dismissed as beings who are either a menace or simply a nonentity.

If we can comprehend that we must live our life as spirituals beings incarnated as human being, then with this understanding, we should be able to resolve our prejudice and live a more gentle life, separated from prejudice, anger, and ignorance. I hope, by painting the people who move and attract me, that I can create a space for looking and thinking, giving us a preliminary way to be comfortable in the face of the unfamiliar, and moreover; to make us realize, it does not matter the differences, we all are sisters and brothers. If we have an intimate and non-judgmental forum to look at people differences near and far, undoubtedly a mutual recognition will take place..

The paintings that make up Circle Stories are portraits of what I feel and what I see in every day life. Each painting also has a significant mystical message, and an interesting exploration into the unknown and the unfamiliar.

The word Circle refers to several aspects of the series. The portraiture always include a circle around the subject or person, and each painting in this series involved an extensive research. I portrayed these paintings with different experience of person with a definite skin colors, belief and faith. I only suggest possible imagery seeking images that accurately reflects their and our life. In this way we arrive at a collaborative composition.

Circle also refers to the fact that I am part of this community; I am not an external voyeur. My life as a Metis, aboriginal and Acadian is the basis for these works in Circle Story, I believe this will be a project always in progress. I am at work on painting number seven, planning on an eventual series of at least eighteen works.

The body is the first story, our text the first meeting. I see you, you see me, skin, bone, eyes, hair; assumptions pour forth like a rip in a dam. See the thousand imprints of sex, nation, money, clues to the familiar and exotic. We read and decide in an eye blink, when bone and blood show an unfamiliar shape, the judgments freeze into a first, rigid wall between you and me.

Comprehension and mutual respect can and will lower all walls.

Guéganne Doucet
Artist painter sculptor - 2006

Home - Page d`Acceuil |

Pour vous procurer une oeuvre originale ou une reproduction Giclée
To Purchase an Original work or a Giclée reproduction, please contact

Guéganne Galerie Studio
160, rue Cartier Street,,
Shediac, Nouveau-Brunswick
CANADA / E4P 1L31
Téléphone - Phone: (506) 532-3436
Courriel - Email: gueganne@nbnet.nb.ca

Copyright © 1996,1997, 2004 Guéganne Galerie Studio. All Rights Reserved.
Materials at this site may not be duplicated or redistributed in any form.