Parc

Parc

Guéganne`s Turtle

Ronald Babin, sociologue, professeur et responsable du Parc écologique, déclara que, au cours des prochaines années, le parc sera appelé à devenir un musée d'art nature à ciel ouvert et selon lui, le Parc est assez unique au Canada, du moins il est le seul du genre en Atlantique.

André Lapointe, le responsable du volet artistique du Parc écologique, artiste et professeur en arts visuels à l'Université de Moncton travaille en s'inspirant de la nature depuis une trentaine d'années, il a surtout créé des sculptures objets, depuis quelques années, il touche aussi à l'art nature.

Neuf artistes de l'Acadie et du Québec ont participé du
5 au 15 octobre, 2004 au premier Symposium d'art nature, au Parc écologique du millénaire de l'Université de Moncton. Les artistes ont créées des œuvres in sito, éphémère, et en relation avec la nature. Cette forme d'art nous donne un moyen de communiquer les préoccupations environnementales et nous procède a reflétée sur des questions en profondeur, face à la menace réelle d'une périlleuse crise écologique.

On y retrouve déjà une oeuvre permanente de l'artiste allemand de renommée internationale, Nils-Udo, qui s'intitule Entrée et qui a été inaugurée en 2002.

Francine Larivée de Montréal, une autre artiste de renommée internationale, créa la deuxième oeuvre permanente dans le parc. Véritable pionnière de l'art nature au Canada, ses oeuvres ont été présentées dans de nombreux musées et espaces publics au Québec et font partie de collections publiques et privées au Canada et aux États-Unis, dont celle du Musée des Beaux-arts du Canada.

Les huit autres artistes leurs oeuvres éphémères, ont été photographiées, agrandies, et à la suite exposées à la Galerie d'art de l'Université de Moncton

La sélection des artistes a été effectuée par un jury de pairs et d'experts, de l'Acadie. On y retrouvait Joël Boudreau, Gerry Collins,Georges Goguen, Guéganne Doucet, Julie Forgues, Charles LeGresley tandis que du Québec, il y avait Fernande Forest (Gaspésie) et Jean-Yves Vigneau (Îles de la Madeleine). Chaque artiste a également présenté une oeuvre qu'il avait déjà réalisée pour l'ouverture du Symposium le 5 octobre, 2004.

La table ronde sur l'art nature sa déroulé, le 15 octobre, à la GAUM, et regroupait la philosophe Marie-Noëlle Ryan, commissaire et responsable de la table ronde, le sociologue Ronald Babin, l'artiste et lieutenant gouverneur Herménégilde Chiasson, le critique d'art Gilles Daigneault, le philosophe Denis Dumas, l'artiste et professeure Lise Robichaud ainsi que Francine Larivée.

Cet événement a été réalisé par le Parc écologique du millénaire de l'Université de Moncton, l'AAAPNB, l'Université de Moncton et la Galerie d'art de l'Université de Moncton, avec l'appui du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick et du Conseil des arts du Canada.

Guéganne Doucet
Artiste-Peintre-Sculpteur
janvier, 2005


Symposium


artists
Photos
Home


ENGLISH VERSION

 

Ronald Babin, sociologist, professor, and custodian of the Ecological Park, declared that in the years to come, the park will become a museum of ecological art in nature and according to him, the Ecological Park at the University of Moncton is rather a distinctive entity in Canada, at least it is the only one of its kind in the Atlantic Provinces.

Andre Lapointe, professor in sculpture at the University of Moncton and artistic director of the park has worked for the past thirty years using an ecological approached in nature and has created many found objects sculptures.

On October 15, 2004, nine artists from Acadia and Quebec took part in the first Art Symposium that took place in the Millennium Ecological Park at the University of Moncton. The artists created ephemeral and in sito sculptures that typify nature. This form of art gives us a means of communicating our environmental concerns and makes us aware of the real threat of a perilous ecological crisis.

A German artist of international fame Nile-Udo, created the first permanent sculpture entitled "Entrée," which was inaugurated in 2002.

Francine Larivée of Montreal, another artist of international fame, created the second permanent sculpture in the park. True pioneer of ecological art in Canada, her works are included in museums and public spaces in Quebec and in public and private collections in Canada and the United States. One of her sculpture is locate at the Musée des Beaux-arts du Canada in Montreal, Quebec.

The ephemeral and in sito works of the others eight artists were photograph and enlarged, and were then exposed at the Art gallery of the University of Moncton.

The selection of the artists was carried out by a jury of their peer and art experts from Acadia. The artists chosen were as follows: Joel Boudreau, Gerry Collins, George Goguen, Guéganne Doucet, Julie Forgues, Charles LeGresley and from Quebec, there was Fernande Forest (Gaspésie) and Jean-Yves Vigneau (Madeleine Island). Each artist also presented a work they had previously created for the opening of the Symposium on October 5, 2004.

The round table on Nature art took place on October 15, 2004 at the GAUM gallery, University of Moncton, where the philosopher Marie-Noëlle Ryan, Commissioner of the round table, sociologist, professor, and custodian of the Ecological Park Ronald Babin, artist and lieutenant governor Herménégilde Chiasson, art critic Gilles Daigneault, philosopher Denis Dumas, artist and professor Lise Robichaud and artist Francine Larivée.

This event was realized through the efforts of the Millennium Ecological Park, the University of Moncton, the Art gallery of the University of Moncton, the AAAPNB, with the support of the Arts Council of New Brunswick and the Arts Council of Canada.

Guéganne Doucet
Artist-Painter-Sculptor
January, 2005